.


Articles les plus récents

  • Le Mastaba de la princesse IdoutLire la suite de «Le Mastaba de la princesse Idout»

    , par LEOSPO Enrica

    Situé dans la nécropole de Saqqarah.
    C’est lors des fouilles menées le long du mur extérieur sud de l’enceinte de Djoser que fut mis au jour le mastaba de la princesse Idout, probablement fille d’Ounas, qui vécut à la fin de la Ve et au début de la VIe dynastie, et qui usurpa la tombe aménagée pour un vizir. La chapelle abritant le monument funéraire s’ouvre au cœur de la superstructure. On y accède à (...)

  • Le Mastaba du vizir Mérérouka Lire la suite de «Le Mastaba du vizir Mérérouka »

    , par LEOSPO Enrica

    Situé dans la nécropole de Saqqarah à l’angle Nord-Ouest de la pyramide de Teti. Stèle fausse porte
    Dans ce mastaba (l’un des plus grands de Saqqarah) on peut admirer la chapelle avec une niche abritant la statue du défunt, « surintendant de tous les travaux du roi » et « administrateur du palais » sous le règne de Téti, un pharaon de la VIe dynastie.
    Un autre relief représente des orfèvres en (...)

  • Le Mastaba de Ptahhotep et de son fils AkhethotepLire la suite de «Le Mastaba de Ptahhotep et de son fils Akhethotep»

    , par LEOSPO Enrica

    Situé dans la nécropole de Saqqarah, à l’ouest de la pyramides de Djoser.
    Dans les reliefs sculptés sur le mastaba de Ptahhotep et de son fils Akhethotep - « inspecteurs des prêtres et des pyramides » d’Abousir (Ve dynastie) -, s ’intègrent des scènes plus vastes évoquant la présentation des animaux destinés aux sacrifices.
    On notera le rythme de la composition, qui ordonne les files de volailles, (...)

  • La dynastie des Divines AdoratricesLire la suite de «La dynastie des Divines Adoratrices»

    , par JACQ Christian

    Maât-ka-Rê
    Fille du Pharaon Psousennès 1er (1040-993 av. J.-C. Maât-ka-Rê, « la puissance créatrice de la lumière divine est la Règle », fut la première Divine Adoratrice. Elle inaugura une sorte de dynastie qui comprit douze femmes [1]. Sa prise de fonction marque un net changement par
    rapport aux « épouses du dieu » qui la précédèrent, puisque son nom Maât-ka-Rê est inscrit dans un cartouche. Son (...)

  • AnkhesenamonLire la suite de «Ankhesenamon»

    , par JACQ Christian

    Un jeune couple sans soucis ?
    Dans le palais nord de la cité du soleil vivait un jeune couple, formé d’une des filles de Néfertiti, Ankhesen-pa-Aton, « Elle vit pour Aton », et du prince Tout-ankh-Aton, « Symbole vivant d’Aton ». Ils profitaient du luxe de la cour et ne songeaient guère au Pouvoir. Akhénaton et Néfertiti régnaient ; pourquoi se soucier de l’avenir ? Les événements se précipitèrent. À la (...)

  • Iâh-HotepLire la suite de «Iâh-Hotep»

    , par JACQ Christian

    L’occupation Hyksôs
    Pendant plus de deux siècles, de 1785 à 1570 av. J.-C. les Hyksôs occupèrent le nord de l’Egypte. Les égyptologues baptisèrent cette époque « deuxième période intermédiaire » ; son étude se révèle ardue, en raison de la pauvreté de la documentation. Le processus dynastique ne s’interrompt pas, mais aucun monarque d’envergure ne s’impose ; les Hyksôs eux-mêmes se conforment à la titulature (...)

  • Tiyi Lire la suite de «Tiyi »

    , par JACQ Christian

    Reine lumineuse
    Une provinciale sur le trône d’Égypte
    Thoutmosis III régna cinquante-quatre ans, de 1504 à 1450 av. J.-C. ; lui succédèrent le deuxième des Amenhotep ( 1453- 1419), le quatrième et dernier représentant de la lignée des Thoutmosis (1419-1386) et Amenhotep III qui, pendant trente-sept ans, de 1386 à 1349, gouverna une Egypte riche, heureuse et lumineuse. Aux côtés du monarque, un sage, (...)

  • Sobek NéférouLire la suite de «Sobek Néférou»

    , par JACQ Christian

    Femme Pharaon avant la tourmente
    Vers 2060 av. J.-c., l’Égypte sort d’une longue crise. Pendant deux dynasties, les XIe et XIIe, de 2133 à 1785, trois lignées de pharaons, les Montouhotep, les Amenemhat et les Sésostris gouvernèrent un pays de nouveau prospère dont l’oeuvre architecturale, malheureusement, a presque complètement disparu. Certains monuments, démontés avec soin, furent utilisés comme (...)

  • NitocrisLire la suite de «Nitocris»

    , par JACQ Christian

    La première Femme Pharaon
    Le Règne de Nitocris
    Mort centenaire, le roi Pépi II eut pour successeur Mérenrê Ier, dont le règne fut très bref ; il dura sans doute moins d’un an. Entre alors en scène Nitocris, la première femme officiellement considérée comme Pharaon régnant, puisque son nom figure dans une des listes royales composés par les Egyptiens eux-mêmes, et connue sous l’appellation de « Canon de (...)

  • La bataille de QadechLire la suite de «La bataille de Qadech»

    , par GRIMAL Nicolas

    Considérée par Ramsès II comme le plus haut fait militaire de son règne, elle est abondamment relatée sur les murs de ses temples : à Abydos, sur le mur extérieur, en trois endroits différends du temple d’Amon Rê à Karnak ( le coin nord-ouest de la cour de la cachette, la face occidentale du mur ouest de la cour du IXem pylône, et la version palimpseste du mur extérieur sud de la salle hypostyle), deux (...)

  • Ouadi es-SeboulaLire la suite de «Ouadi es-Seboula»

    , par Jean-Luc

    L’Ouadi es-Seboua, ou vallée des lions (arabe وادي السبوع), est un regroupement de temples situé en Basse Nubie au bord du lac Nasser, dont un remarquable grand temple hémispéos de Ramsès II.
    Érigé entre l’an 35 et l’an 50 du règne de Ramsès II, le temple de Ouadi es-Seboua est le troisième hémispéos que le pharaon fit construire en Nubie.
    Situé à environ cent cinquante kilomètres au sud d’Assouan, sur la rive (...)

  • MéritamonLire la suite de «Méritamon»

    , par Jean-Luc

    Mérytamon est une reine d’Égypte de la XIXe dynastie. Elle est la quatrième fille et l’épouse du pharaon Ramsès II, et la troisième fille de la reine Néfertari. Parce qu’elle occupa un rang privilégié dans l’imagerie officielle, elle naquit sûrement avant le couronnement de Ramsès II et fut probablement la plus vieille des filles de Néfertari qui lui ait survécu. Selon Christian Leblanc, pourtant rien (...)

  • MerenptahLire la suite de «Merenptah»

    Mérenptah (ou Mineptah, Merneptah) (né entre -1269/-1262, mort vers -1203), est le quatrième pharaon de la XIXe dynastie (-1213 à -1203).
    Mérenptah est le treizième fils de Ramsès II et de la grande épouse royale Isis-Néféret.
    Treizième fils de Ramsès II, il hérite d’un pays au faîte de sa gloire, dominant une vaste partie de la région et qui sort d’une longue période de paix consécutive notamment au (...)

  • Le temple d’AmadaLire la suite de «Le temple d’Amada»

    , par Jean-Luc

    Le temple d’Amon situé à Amada est un temple égyptien, dédié à l’origine à Horus, puis voué au culte d’Amon, puis Amon-Rê et Rê-Horakhty. Il est construit sous la XVIIIe dynastie (Nouvel Empire), sous les règnes de Thoutmôsis III, Amenhotep II puis agrandi par Thoutmôsis IV afin d’y faire son propre temple des millions d’années ; il ajoute une salle hypostyle de douze piliers avec murs d’entrecolonnement. Par (...)

  • Le temple solaire d’Abou SimbelLire la suite de «Le temple solaire d’Abou Simbel»

    , par Jean-Luc

    Le petit temple d’Abou Simbel est un spéos situé à Abou Simbel, en Égypte. Il est voué au culte de Néfertari déifiée sous les traits d’Hathor, la première divinité à recevoir un culte dans ce temple. Il est taillé dans la roche en totalité, y compris la façade composée de six statues colossales de Ramsès II et de Néfertari ainsi que d’autres statues, bas-reliefs et frises.
    À l’origine taillé dans la colline (...)

AgendaTous les événements

août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Sites favoris Tous les sites

11 sites référencés au total

Brèves Toutes les brèves

Statistiques

Dernière mise à jour

  • samedi 20 juin 2020

Publication

  • 1826 Articles
  • Aucun album photo
  • 334 Brèves
  • 11 Sites Web
  • 137 Auteurs

Visites

  • 34 aujourd'hui
  • 139 hier
  • 963022 depuis le début
  • 4 visiteurs actuellement connectés