.


Articles les plus récents

  • La Vallée des roisLire la suite de «La Vallée des rois»

    Nécropole des pharaons égyptiens au cours du Nouvel Empire (1580-1085 av. J.-C., XVIIIe à XXe dynastie) située au Nord-Ouest de sa capitale, l’ancienne Thèbes. Située sur la rive ouest du Nil, elle fait face à la ville moderne de Louxor. Bien qu’elle ne se trouve qu’à quelques kilomètres du fleuve, la vallée en est séparée par de hautes falaises et une longue voie tortueuse. Avant le Nouvel Empire, les (...)

  • La religion de l’Égypte dans l’AntiquitéLire la suite de «La religion de l’Égypte dans l’Antiquité»

    Pratiquée depuis le IVe millénaire avant notre ère et jusqu’au IVe ou le Ve siècle de notre ère. Les croyances religieuses de l’Égypte ancienne, qui perdurèrent avec une remarquable stabilité pendant plus de trois millénaires, exercèrent une influence déterminante sur le développement de la culture et de la civilisation de ce pays. En effet, les dieux et l’au-delà étaient une préoccupation de premier plan (...)

  • Le PharaonLire la suite de «Le Pharaon»

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe, VERCOUTTER Jean

    De l’égyptien, «  !la Grande Maison ! », souverain de l’Égypte ancienne. À l’origine, le nom était utilisé pour désigner le palais royal d’Égypte et ceux qui l’habitaient (attesté dès l’Ancien Empire vers 2400 av. J.-C.), puis pour désigner la personne du roi (attesté vers 1370 av. J.-C). Le pharaon était à la fois dieu (il était le fils du dieu-soleil Rê) et roi humain (il était considéré comme le successeur (...)

  • OsirisLire la suite de «Osiris»

    L’une des principales divinités dans la mythologie égyptienne. À l’origine dieu local d’Abydos et de Busiris, Osiris, qui représentait la force productive mâle dans la nature, fut assimilé au soleil levant. Il était considéré comme le maître du royaume des morts. Osiris était le frère et le mari d’Isis, déesse de la Terre et de la Lune, qui incarnait la force productive femelle dans la nature. Selon la (...)

  • La reine soleilLire la suite de «La reine soleil»

    , par Jean-Luc

    La Reine Soleil est un long métrage d’animation franco-hongro-belge réalisé par Philippe Leclerc et sorti en France le 4 avril 2007 et en Belgique le 15 août 2007. C’est une libre adaptation du roman de Christian Jacq, La Reine Soleil, paru en 1988.
    Synopsis
    Le film se déroule en Égypte antique, au temps de la XVIIIe dynastie, et met en scène le voyage initiatique de la jeune Akhesa (de son nom (...)

  • NéfertitiLire la suite de «Néfertiti»

    , par JACQ Christian

    Un visage sublime
    Qui n’a pas eu l’occasion de contempler, au détour d’un livre ou d’une revue, le merveilleux visage de Néfertiti , et qui n’a pas été émerveillé par tant de grâce, de beauté et de majesté ? Les mots manquent pour décrire cette femme dont la noblesse est resplendissante et dont le sourire est animé par une lumière intérieure qui a traversé les millénaires et nous touche au cœur. Claire de (...)

  • L’oeil-oudjatLire la suite de «L’oeil-oudjat»

    , par GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

    L’oeil-oudjat est une des amulettes les plus courantes et un des symboles magiques les plus puissants que nous ait légués l’Egypte ancienne. oeil sain d’Horus il est le symbole de la plénitude, de la vigueur, de la santé recouvrée et de la réussite. Il est représenté par un oeil humain souligné par le cerne de plumes noires que l’on trouve autour de l’oeil du faucon.
    Selon l’épisode mythique connu par (...)

  • Les cultes locaux d’HorusLire la suite de «Les cultes locaux d’Horus»

    Le dieu Horus est omniprésent en Égypte. Sa présence est attestée dans toutes les villes et bourgades d’importance. Ses rôles sont multiples, défenseur du pays : protecteur des garnisons frontalières, protecteur des défunts et des momies, harponneur des démons et bêtes sauvages, etc.
    Basse-Égypte
    Le dieu Horus a été vénéré dans toutes les régions de l’Égypte pharaonique. Pratiquement chaque lieu de culte (...)

  • Horus de LétopolisLire la suite de «Horus de Létopolis»

    Hor-Khenty-irty, un dieu astral
    Dès la IIIe dynastie (≈ XXVIIe siècle), un dieu faucon est vénéré dans la ville de Khem (la Létopolis des Grecs), capitale provinciale du IIe nome de Basse-Égypte. Les vestiges de cette cité se trouvent sur le site de l’actuelle Aousim près du Caire. L’Horus de Létopolis, « Celui qui préside à Khem », est un dieu astral assimilé à Horus l’Ancien. Son œil droit est le Soleil (...)

  • HorakhtyLire la suite de «Horakhty»

    Horakhty ou « Horus de l’Horizon » est la personnification du Soleil au zénith, lorsqu’il est au maximum de sa puissance. Ce dieu apparaît souvent en association avec Rê, aussi est-il surtout connu sous la dénomination de Rê-Horakhty. Dans l’iconographie, ce dieu est représenté sous les traits d’un homme hiéracocéphale. La tête est surmontée d’un disque solaire qui se trouve entouré par un serpent-uræus (...)

  • Le culte d’HOrus hors d’EgypteLire la suite de «Le culte d’HOrus hors d’Egypte»

    Horus ne s’est pas laissé enfermer à l’intérieur des frontières égyptiennes. En Nubie, sa présence s’est imposée par la volonté des pharaons guerriers. Dans le pourtour méditerranéen, la croyance s’est largement diffusée auprès des populations gréco-romaines adeptes des cultes isiaques. Durant les derniers siècles du paganisme égyptien, les premiers chrétiens se sont emparés de l’imagerie et du mythe horiens (...)

  • HoritLire la suite de «Horit»

    La Contrepartie féminine d’Horus
    Quelques textes tardifs rapportent l’existence de la déesse Horit, dont le nom est écrit avec l’idéogramme du faucon suivi de la désignation du féminin. Cette « Horus féminine » n’a d’abord été qu’un titre attribué aux reines à partir du Moyen Empire. Dans le mammisi d’Hermonthis, il est ainsi appliqué à la célèbre Cléopâtre. Les théologiens égyptiens ont ensuite personnifié ce (...)

  • Horus l’ancienLire la suite de «Horus l’ancien»

    Hor-Our (connu des Grecs sous Haroéris) est un dieu dont le nom signifie littéralement « Horus le Grand », une expression qu’il faut comprendre dans le sens de « Horus l’Ancien » ou de « Horus l’Aîné ». Ce dieu est très tôt représenté comme un faucon debout sur ses pattes ou accroupi. Il peut aussi apparaître comme entièrement anthropomorphe ou, plus communément, comme un homme à tête de faucon coiffé du (...)

  • Les Stèles d’HorusLire la suite de «Les Stèles d’Horus»

    Les « Stèles d’Horus », aussi appelées « Cippes d’Horus », sont des pièces archéologiques de tailles variables (de 80 cm à moins de 5 cm) en pierre dure foncée (basalte ou schiste). Leur principale fonction est de protéger magiquement ou de guérir une personne qui a été atteinte par un animal venimeux, l’Égypte étant une contrée infestée par de nombreuses espèces de scorpions et de serpents. Les stèles se (...)

AgendaTous les événements

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Sites favoris Tous les sites

11 sites référencés au total

Brèves Toutes les brèves

Statistiques

Dernière mise à jour

  • samedi 2 novembre 2019

Publication

  • 1825 Articles
  • Aucun album photo
  • 332 Brèves
  • 11 Sites Web
  • 137 Auteurs

Visites

  • 121 aujourd'hui
  • 141 hier
  • 880927 depuis le début
  • 4 visiteurs actuellement connectés