Gebel Barkal

, par  Jean-Luc

Le Gebel Barkal joua un rôle capital dans les croyances napatéennes à
cause de son aspect particulier qui frappait l’imaginaire. L’aiguille
rocheuse de 74 m de hauteur qui se détachait du plateau fut en effet
très tôt assimilée à l’uraeus (cobra protecteur) royal coiffé, selon l’angle d’observation, soit de la couronne blanche de Haute-Egypte, soit de la couronne rouge de Basse-Egypte. Un symbole si clair ne pouvant être fortuit, le Gebel Barkal fut considéré comme le lieu
fondateur de l’autorité pharaonique. L’uraeus associait en outre la
montagne au dieu  : coiffé du disque solaire, le cobra n’était autre que l’« œil de  » (Sekhmet-Hathor, la déesse dangereuse), dont les légendes rapportaient l’exil temporaire en Nubie.

Interprété aussi comme un symbole phallique, le pilier rocheux était
identifié à Amon créateur et à toutes les divinités masculines liées à l’idée de fertilité. Fort de tous ces symboles, comment ne pas onsidérer ce plateau comme sacré ! Les souverains napatéens en
étaient conscients et n’eurent de cesse d’embellir et d’agrandir son sanctuaire.

Navigation

AgendaTous les événements

janvier 2019 :

décembre 2018 | février 2019

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves

  • Egypte : l’allée des Sphinx, à Louxor, ouverte aux touristes en mars

    L’allée des Sphinx, qui reliait jadis les temples de Louxor et Karnak, sera ouverte aux touristes le mois prochain, a annoncé mercredi le patron des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass.
    "Les travaux sont en cours pour la ramener à ce qu’elle était du temps des pharaons et l’ouvrir aux touristes", a déclaré M. Hawass.
    La cérémonie officielle est prévue pour le 3 mars et le président Hosni Moubarak y (...)

  • La tombe de Toutankhamon se voit offrir une cure de jouvence

    Un partenariat a été conclu entre les autorités égyptiennes et une fondation américaine pour des travaux visant à préserver le tombeau de Toutankhamon, l’un des sites les plus visités d’Égypte. L’objectif est de conserver la sépulture à long terme.
    La tombe de l’un des plus célèbres pharaons, Toutankhamon, va être rénovée avec l’aide d’une fondation américaine, a annoncé mardi le départment des antiquités (...)

  • Avec Imhotep, Sakkarah aussi a son musée.

    Inauguré en avril dernier par Bernadette Chirac et Suzanne Moubarak, le musée Imhotep est un complément appréciable pour la visite de ce site archéologique majeur en Egypte.
    Tons beige clair et blanc. Le style néo-pharaonique est de rigueur, mais le musée Imhotep se fond bien dans les dernières dunes de Sakkarah. Ce petit musée placé en contrebas de la pyramide propose un parking flambant neuf, une (...)