Ramsès IX

Ramsès IX (-1126 à -1108, ou vers -1129 à -1111 ou encore -1140 à -1121) est le huitième pharaon de la XXe dynastie. Il succéda à Ramsès VIII et eut pour héritier Ramsès X dont la relation avec Ramsès IX n’est toujours pas élucidée.

Ses dix-huit années au pouvoir représentent le deuxième règne le plus long de cette dynastie.

Le tombeau de Ramsès IX (KV6), situé dans la vallée des Rois (découverte d’un patin supposé de traîneau portant un sarcophage), a été violé dès l’antiquité comme en témoignent les graffiti romains et grecs sur les parois du tombeau. Cependant, sa momie fut transférée avec d’autres momies de la XXIe dynastie dans une cachette de Deir el-Bahari (DB320) où elle a été découverte en 1881.


Généalogie

Relief figurant Ramsès IX - Karnak

Son arbre généalogique est controversé :
- Edward Frank Wente avance la thèse qu’il est le fils de Ramsès VIII.
- Kenneth Anderson Kitchen pensait d’abord qu’il était l’un des fils de Ramsès VII mais pense maintenant comme la majorité des égyptologues qu’il pourrait être l’un des fils du prince Mentouherkhepshef et ainsi le petit-fils de Ramsès III.
- Aidon Mark Dodson suppose que sa mère est Tachat et que Baktourenef Ire est son épouse (elle était auparavant considérée comme la mère et l’épouse d’Amenmès). Les deux sont enterrés dans la vallée des rois (tombe KV10).

Nebmaâtrê, grand prêtre à Héliopolis et Mentouherkhepshef, mort avant de pouvoir succéder à son père mais qui a l’un des plus beaux tombeaux de la vallée des rois (KV19), passent pour les fils de Ramsès IX. Son successeur, Ramsès X, est selon certains chercheurs, son fils ou son gendre dont la compagne Titi, serait donc la bru ou la fille de Ramsès IX.

Histoire

Relief figurant Ramsès IX - Metropolitan Museum of Art de New York
Photo : Keith Schengili-Roberts

Ramsès IX est surtout connu des historiens pour ne pas avoir réussi, entre la seizième et dix-neuvième année de son règne, à empêcher le pillage de la nécropole royale de Thèbes et des nécropoles privées, ou pire, de l’avoir favorisé. Les causes du pillage sont multiples : crise économique, attaques des Libyens et corruption des fonctionnaires. De nombreux papyrus célèbres relatent les travaux de la commission d’enquête et les procès des pilleurs de tombeaux (année 16/17) ; les coupables subirent le supplice du pal. Une enquête menée par Paser, maire de la partie orientale de Thèbes accusait Paweraa, maire de la partie occidentale de Thèbes, d’être l’instigateur de cette vague de pillages par des bandes organisées. Cependant, aucune inculpation officielle ne fut jamais prononcée pour ces crimes à l’encontre de Paweraa et, selon l’égyptologue Joyce Tyldesley, Paser s’évanouit sans laisser de trace dès qu’il eut remis son rapport d’enquête. Les pillages reprendront sous le règne de Ramsès XI.

Pendant son règne les prêtres d’Amon ont accru leur pouvoir et les grands prêtres à Thèbes sont dans l’ordre chronologique : Ramsesnakht, Nesamon et Amenhotep.

Constructions

L’activité d’édification de Ramsès IX est illustrée par son vaste tombeau dans la vallée des Rois, d’une longueur de 86 mètres et par les monuments à Héliopolis (statues, table sacrificielle, portiques), à Memphis (stèles, fragments, ensevelissement d’Apis), à Karnak (décoration du mur et du portique donnant sur la cour au nord du septième pylône, stèle, inscription sur la distinction du grand prêtre Amenhotep). Des objets de dimension réduite et ses cartouches se retrouvent à Médinet Habou, à Amara-Ouest, Dakla, Antinoë et Gezer en Palestine.

Source : Wikipedia.org

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2019 :

mai 2019 | juillet 2019

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves

  • Plus de 3 000 ans après, la vérité sur la mort de Ramsès III

    par Pierre Barthélémy
    C’est un mystère vieux de plus de trois millénaires qui vient d’être résolu. Un mystère sous forme de véritable tragédie antique, une histoire de complot royal au pays des pharaons, qui se déroule en 1155 av. J.-C. Souverain depuis plus de trois décennies,Ramsès III vit la fin de son règne. Son successeur désigné, aussi nommé Ramsès, est un fils qu’il a eu avec sa première épouse. (...)

  • Toutankhamon cherche toujours sa mère

    La nouvelle, annoncée par le patron des Antiquités égyptiennes Zahi Hawass, a fait le tour du monde : les analyses génétiques menées sur des momies égyptiennes vieilles de 3 000 ans, dont celle du célèbre pharaon Toutankhamon, prouveraient que la mère de ce dernier est une parfaite inconnue, retrouvée dans une tombe de la Vallée des Rois et surnommée « Younger Lady  ». Et non la reine Néfertiti, à la (...)

  • Le pharaon Toutankhamon est le fruit d’un inceste, révèle l’ADN

    Les prélèvements ADN pratiqués sur la momie du pharaon, découverte en 1922 dans la Vallée des Rois, ont dévoilé le fait que ses parents étaient frère et soeur.
    Les alliances incestueuses étaient fréquentes au sein de la famille royale, a indiqué l’égyptologue de renom Zahi Haouass. "Un roi pouvait épouser sa soeur et sa fille, parce que c’est un Dieu, comme Iris et Osiris. C’était une coutume qui (...)

  • La généalogie de Toutankhamon bientôt révélée !

    Le célèbre pharaon, ou plutôt sa momie, va bientôt révéler tous ses mystères, notamment généalogiques ! Le 17 février prochain, nous apprend une dépêche de l’AFP, l’Égypte va annoncer la filiation de Toutankhamon, l’un des grands mystères de l’égyptologie. Extrait de son sarcophage en or massif en 1922, le roi est considéré comme le 12e pharaon de la XVIIIe dynastie d’Égypte ayant approximativement régné de (...)

  • Des prélèvements d’ADN pour déterminer la filiation de Toutankhamon

    Des chercheurs égyptiens vont tenter de déterminer la filiation du pharaon Toutankhamon, qui reste un mystère pour les égyptologues, à l’aide de prélèvements d’ADN, a déclaré lundi le chef du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass. Le jeune pharaon, dont la momie avait été découverte dans un sarcophage en or massif orné de turquoises en 1922 par l’archéologue anglais Howard Carter, a régné de (...)