Le Mouseîon d’Alexandrie

, par  Jean-Luc

Le Mouseîon (du grec « temple des Muses »[1]) était un temple consacré aux Muses, divinités des arts, à Alexandrie en Égypte. Il faisait partie de la bibliothèque antique et de l’université d’Alexandrie, une des premières de l’histoire de l’humanité, ainsi que d’une Académie où se donnaient rendez-vous les poètes, scientifiques et artistes invités par les Ptolémées. Le Mouseîon fut fondé par cette dynastie de rois grecs en -280. Après avoir survécu à un incendie qui le détruisit partiellement en -47 il fut définitivement fermé par le patriarche Théophile d’Alexandrie en 391, alors sous les ordres de l’empereur Theodosius.

Le mot grec Mouseîon est à la source du terme moderne musée. Il fut importé en France au cours du XVIIIe siècle sous sa forme latine museum. À cette époque le mot dénotait autant la communauté d’érudits assemblés sous un même toit que les collections qui y étaient conservées, qu’on appelait cabinet de curiosités.

Bibliographie

- Luciano Canfora, The Vanished Library : A Wonder of the Ancient World, 1987 ;
- Paula Young Lee, « The Musaeum of Alexandria and the formation of the ’Museum’ in eighteenth-century France », dans The Art Bulletin, Septembre 1997 .

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves