Pyramide n°1 de Lepsius

La pyramide n°1 de Lepsius est une pyramide anonyme, sans doute inachevée située au nord-est de la nécropole sud de Abou Rawash. Elle doit ce nom énigmatique à son découvreur l’égyptologue Karl Richard Lepsius qui la place au premier rang dans sa liste des pyramides d’Égypte. La forme du monument est toujours sujette à débat puisque certains égyptologues comme Jean-Philippe Lauer y voit plutôt un mastaba.

Ce monument reste très méconnu malgré une étude préliminaire effectuée par N. Swelim en 1987. Les estimations de la hauteur de la pyramide varie de 107,5 mètres à plus de 150,5 mètres, cette dernière dépassant celle de la pyramide de Khéops. La base devait être de 215 mètres environ. Sa datation est également très discutée, les uns avançant la IIIe dynastie ou la IVe dynastie et les autres la Ve dynastie ou la VIe dynastie. N. Swelim opte pour la IVe dynastie, avançant le fait que le massif de la pyramide bénéficie d’une éminence rocheuse, particularité architecturale propres aux pyramides de cette période.


Vues de la pyramide N°1
Par Lepsius, XIXe siècle

La superstructure était constituée de gradins en briques crues, semblables à ceux d’une pyramide à degrés, qui furent d’après N. Swelim, recouvert d’un parement donnant l’aspect final d’une pyramide à faces lisses.

Les appartements funéraires suivent le même plan que celui de la pyramide de Djédefrê. Une longue descenderie accessible sur la face nord et inclinée d’un angle de 25°. Cependant, cette descenderie est en grande partie taillée dans le roc et aboutit à une chambre funéraire souterraine, située sous l’apex et dont les dimensions sont de 5,50 mètres de côté à la base et 5 mètres de hauteur.


Position de la pyramide sur la carte de Lepsius

Références bibliographiques

- Sydney H. Aufrère, J.-Cl. Golvin, L’Égypte restituée, tome III, Sites, temples et pyramides de Moyenne et de Basse Égypte, 1997.
- N. Swelim, The brick pyramid at Abu Rawash Number "I" by Lepsius, Publications of the Archeological Society of Alexandrie, 1987.


Ruines de la pyramide

Appartements funéraires de la pyramide

Reconstitution de la pyramide.
d’après N. Swelim

Navigation

AgendaTous les événements

mai 2019 :

avril 2019 | juin 2019

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves

  • Egypte : l’allée des Sphinx, à Louxor, ouverte aux touristes en mars

    L’allée des Sphinx, qui reliait jadis les temples de Louxor et Karnak, sera ouverte aux touristes le mois prochain, a annoncé mercredi le patron des antiquités égyptiennes, Zahi Hawass.
    "Les travaux sont en cours pour la ramener à ce qu’elle était du temps des pharaons et l’ouvrir aux touristes", a déclaré M. Hawass.
    La cérémonie officielle est prévue pour le 3 mars et le président Hosni Moubarak y (...)

  • La tombe de Toutankhamon se voit offrir une cure de jouvence

    Un partenariat a été conclu entre les autorités égyptiennes et une fondation américaine pour des travaux visant à préserver le tombeau de Toutankhamon, l’un des sites les plus visités d’Égypte. L’objectif est de conserver la sépulture à long terme.
    La tombe de l’un des plus célèbres pharaons, Toutankhamon, va être rénovée avec l’aide d’une fondation américaine, a annoncé mardi le départment des antiquités (...)

  • Avec Imhotep, Sakkarah aussi a son musée.

    Inauguré en avril dernier par Bernadette Chirac et Suzanne Moubarak, le musée Imhotep est un complément appréciable pour la visite de ce site archéologique majeur en Egypte.
    Tons beige clair et blanc. Le style néo-pharaonique est de rigueur, mais le musée Imhotep se fond bien dans les dernières dunes de Sakkarah. Ce petit musée placé en contrebas de la pyramide propose un parking flambant neuf, une (...)