Ceci est l'article

Labib Habachi

mercredi 8 février 2012

Labib Habachi est un égyptologue égyptien, né à Mansourah dans le delta du Nil en 1906, décédé en février 1984.

Biographie

Diplômé de l’Université du Caire avec un baccalauréat en égyptologie en 1928, il rejoint le Département des antiquités égyptiennes deux ans plus tard.

Le docteur Labib Habachi passa trente ans de sa vie au Département des antiquités du gouvernement égyptien, terminant sa carrière comme inspecteur en chef. Il participa à de très nombreux chantiers de fouilles durant cette période, en Égypte et au Soudan. Il demeure célèbre pour ses travaux sur le sanctuaire de Heqaib à Éléphantine, en 1946.

Finalement, il accepta le poste que lui offrait l’Institut oriental de l’Université de Chicago, en tant qu’archéologue consultant dans le cadre de recherches en Nubie.

L’Université américaine du Caire possède une collection, acquise en 1982, contenant plus de 5 000 publications d’Habachi (livres, revues et tirés à part d’articles), particulièrement riche en égyptologie et études coptes.

Publications

- The Obelisks of Egypt, Charles Scribner’s Sons, 1977 (ISBN 046012045X). Réimpression : The Obelisks of Egypt, skyscrapers of the past, American University in Cairo Press, 1985 (ISBN 9774240227)

Références

- Jill Kamil, Labib Habachi : The Life and Legacy of an Egyptologist. American University in Cairo Press, 2007 (ISBN 978-977-416-061-5)
- M. Trad, « Bibliography of Labib Habachi », dans Annales du Service des Antiquités de l’Égypte, vol. 70, 1984, p. 437-446
- Bibliographie du célèbre égyptologue égyptien, livrant 180 titres, principalement en anglais, suivi de l’arabe, du français et de l’italien.


Commentaires

Pour vous abonner au papyrus d'information
de la Balance des 2 terres
abonnement
désabonnement




Dreambook
Lire le papyrus d'or
Signer le papyrus d'or

Agenda

<<

2014

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 février - Une momie de femme mis à jour en Egypte

Des archéologues égyptiens ont découvert le corps momifié d’une femme enterrée avec 180 statuettes funéraires, ou ouchebtis, dans le gouvernorat de Daqahleya, à une centaine de kilomètres au nord du Caire. Le grand nombre de statuettes est le signe du statut social élevé de la défunte. Photo ©AFP

24 février - Une nouvelle momie mise à jour

Le ministère égyptien des Antiquités a annoncé jeudi la découverte d’une momie vieille de 3.600 ans. Conservée dans un sarcophage, cette découverte a été réalisée par une équipe d’archéologues espagnols. Une opération menée par les mêmes chercheurs qui avaient trouvé l’an dernier un sarcophage en bois d’un garçon de cinq ans datant de la XVIIe dynastie, relate le site Afrik. C’est sur la rive occidentale de la (...)

13 octobre 2013 - Un sphinx retrouvé dans les sous-sols israéliens

Des archéologues annoncent la découverte de fragments d’un sphinx égyptien, probablement celui du pharaon Mykérinos connu aussi sous le nom de Mycérine dans le nord d’Israël,
Le fragment découvert fait environ 50 centimètres de long et la statue mesurait 150 centimètres de long sur 50 de large.
Le fragment de granit découvert mardi 9 juillet - les pattes avant d’un sphinx - porte une inscription (...)

20 février 2013 - Découverte de la tombe d’un vizir de Ramsès II

Le Dr Mohamed Ibrahim a annoncé la découverte de la tombe du vizir de Haute et Basse Egypte qui détenait le titre de "Premier chancelier Royal du Seigneur des deux terres » à l’époque de Ramsès II (1304-1237 avant JC) La découverte a été effectué à Khay Cheikh Abd el-Gourna lors de fouilles à l’ouest de la zone des banques de Louxor. Les fouilles sont effectuées par la Mission de l’Université Libre de (...)

23 avril 2012 - Un trésor égyptien découvert dans un musée australien

Des fragments d’un livre de l’Egypte antique ont été découvert par hasard dans un musée australien en examinant un petit morceau de papyrus parmi des objets en vue d’une exposition, a annoncé samedi un historien britannique.
John Taylor, un égyptologue réputé du British Museum, a indiqué que sa découverte était basée sur un morceau de papyrus portant les hiéroglyphes d’Amenhophis figurant dans l’exposition (...)