Anoukis

, par  GOLVIN Jean-Claude, MARTINEZ Philippe

Anoukis est le nom grec d’une déesse de la mythologie égyptienne. Son nom égyptien est Anqet (ou Anket, Anouket), « Celle qui enlace/embrasse ».

Vénérée dans la région de la première cataracte, à Assouan, Anoukis est étroitement associée à la crue du Nil. Pendant l’Ancien Empire, elle reçut un culte en tant que fille de . Seul son bonnet de plume qui en fait une force divine originaire de Nubie, permet de la distinguer des autres déesses.

Au Nouvel Empire elle devint, aux côtés de Satis, la parèdre du dieu Khnoum. Alors que Satis l’archère, comparée à Sothis, était censée provoquer la crue, Anoukis était plutôt charger d’en mesurer les effets afin qu’ils ne fussent pas ravageurs pour l’Egypte.

Diffusion du culte

Surtout adorée dans la région de la première cataracte, des temples lui étaient exclusivement consacrés (comme sur l’île de Sehel) ou bien elle les partageait avec les autres membres de la triade (comme sur l’île Éléphantine). Elle est également adorée en Nubie et à Kômir, où elle est associée à la déesse Nephtys.

Les Grecs l’assimilèrent à la déesse Hestia.

Représentation

Elle est représentée sous les traits d’une femme à la robe moulante et tient souvent dans sa main le grand sceptre de papyrus. Elle est coiffée d’une haute couronne de plumes (que les égyptologues semblent penser d’origine nubienne ; probablement des plumes d’autruche), parfois de la couronne blanche agrémentée de deux cornes de gazelle ou encore sous forme anthropomorphe avec une tête de gazelle.

Navigation

AgendaTous les événements

avril 2020 :

Rien pour ce mois

mars 2020 | mai 2020

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves