La Tombe TT341

, par  Monique Nelson

La Tombe TT341 est la sépulture de Nakhtamon, chef des prêtres du sanctuaire au Ramesséum

Responsable de la composition des autels au Ramesseum et de l’ordonnance du cortège de l’offrande, Nakhtamon a consacré les trois parois de la moitié nord de la première salle de sa chapelle au déroulement de ce rite sacré devant l’autel de Ptah-Sokar-Osiris.
Bien qu’une partie du tableau soit détruite, et notamment l’image de Nakhtamon, le document donne une idée de la solennité qui entourait ce cérémonial et de ses préparatifs et reste unique. Le chef des bouchers du Ramesseum, Resemhebsed, le propre frère du défunt, est en train de découper, à l’aide d’un grand couteau, une des pattes de bovidé qui prendra place sur l’autel, tandis que des porteurs d’offrandes et de bouquets montés, le chantre du Ramesseum et celui de Ptah-Sokar-Osiris se dirigent en cortège vers sa chapelle à baldaquin qui devait se trouver dans la partie sud du temple. Ramsès II, le menton couvert de barbe (signe de deuil), debout auprès de la divinité assise, bénéficie de l’offrande. Un joueur de luth et un chanteur claquant des mains, assis sur le sol, accompagnent la cérémonie. Les balayeurs chargés d’enlever les impuretés ferment la marche. Nakhtamon, pourvu des emblèmes de sa fonction, précédait le cortège conduit par son fils, et se tenait devant les quatre grands autels, couleur or et argent, placés entre deux colonnettes florales et parés de guirlandes et de pampres, qui servent de piédestal à la merveilleuse composition d’offrandes desquelles se dégage un parfum d’encens.

Décor de la tombe

Bibliographie

  • Norman M. de Garis Davies, Seven Private Tombs at Kurnah (= Mond Excavations at Thebes, 2). London : EES, 1948, pp. 31-41.
  • Ahmed Fahkry, « A Report on the Inspectorate of Upper Egypt ». ASAE 46 (1947), pp. 25-54.
  • Fredericke Kampp, Die thebanischen Nekropole : Zum Wandel des Grabgedankens von der XVIII. bis zur XX. Dynastie (= Theben, 13). 2 vols. Mainz am Rhein : Verlag Phillip von Zabern, 1966, pp. 579-581, fig. 341.
  • Erich Lüddekens, « Untersuchungen über religiosen gehalt : Sprache und Form der ägyptischen Totenklagen ». MDAIK 11 (1943), pp. 1-187.
  • Robert Mond, Walter B. Emery, « Excavations at Sheikh Abd el Gurneh, 1925-1926″. LAAA 14 (1927), pp. 31-33.
  • Bertha Porter, Rosalind Moss, Topographical Bibliography of Ancient Egyptian Hieroglyphic Text, Reliefs, and Paintings. I, 1. The Theban Necropolis : Private Tombs. Oxford : Clarendon Press, 1960, pp. 408-409.

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves