Les tombes de Qar et d’Idou

, par  LEOSPO Enrica

Les tombes de Qar et d’Idou sont situées à la limite nord de la grande nécropole orientale de la pyramide de Kheops. Ces deux mastabas sont d’un type particulier : en effet, la superstructure, qui a presque entièrement disparu, semblait consister en une enceinte, avec une chapelle rupestre accessible par un escalier. Qar était administrateur des domaines des pyramides de Pépi 1er (VIe dynastie) et « surintendant du palais » (on ne sait pas s’il était le Père d’Idou, ou vice versa).

Le mur sud de la chambre à piliers qui précède le lieu des offrandes est orné d’une série de statues en haut relief alignées dans une niche unique, dont le rôle était de veiller sur le défunt.

Le mastaba d’Idou (à l’est du précédent) présente également un riche décor sculpté. Dans la chambre aux offrandes, on trouve six statues, logées chacune dans une niche dont l’architecture et les montants portent le nom et les titres du défunt : « scribe des lettres royales » et « chef des scribes des esclaves ».

On peut observer sur le monument funéraire qui se trouve dans la chambre aux offrandes du mastaba d’Idou, dans sa partie inférieure, une niche abritant une curieuse statue du défunt, représenté en buste, les mains tendues vers la table des offrandes. Cette niche est surmontée d’un panneau montrant Idou assis à ladite table.

Sous son siège est figurée, à plus petite échelle, son épouse Méréritès. Les colonnes de hiéroglyphes donnent la liste des objets destinés au défunt.

Photos G. Dagli Orti
© EDITION ATLAS s.a. PARIS 1983

Navigation

AgendaTous les événements

août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves