Amon et le prince Thoutmosis La procéssion dans le temple de Karnak

Les dieux et les humains peuvent correspondre, et les dieux préciser leur volonté : ordre à exécuter, ou choix à respecter. Ils s’expriment dans les oracles, transmettent leur réflexion par l’envoi de songes, adressent des signes dont les symboles sont clairs, pour tous ou pour les initiés seulement. Autant de moyens encore d’assurer une succession royale, difficile ou contestable, en lui conférant un caractère sacré.

Thoutmosis III dit : « Je suis son fils (d’Amon) ; il a ordonné que je demeure sur son trône alors que j’étais encore un petit en son nid " ; il m’a engendré de la semence de son désir... Enfant, dans le temple de sa ville, tandis que je n’avais pas encore été établi en qualité de serviteur du Dieu, j’avais la forme et l’apparence du Pilier de sa mère, semblable à l’enfant Horus dans Khemmis. Un jour, je me tenais debout dans la partie septentrionale de la Salle Verte ; il (Amon) mettait le ciel en fête à cause de sa beauté, il recevait de grandes merveilles, tandis que ses rayons étaient dans les yeux des hommes comme la sortie de Horakhty. Le peuple lui donnait des louanges et des acclamations... Alors Sa Majesté fit brûler pour lui de l’encens, en même temps qu’elle lui présentait d’importantes offrandes consistant en boeufs, veaux et petits animaux des déserts... Amon parcourait la Salle Verte sur ses deux côtés, et le coeur de ceux qui étaient en avant de lui ne comprenait pas ce qu’il faisait, tandis qu’il recherchait Ma Majesté en tout lieu. Soudain, il me reconnut ; il fit halte. Je me prosternai devant lui, m’étendant sur le sol, tandis que mes bras se courbaient en sa présence. Il me plaça ensuite devant Sa Majesté, tandis que je me tenais à la Place du Seigneur " , et il accomplit à mon intention des choses merveilleuses... Voici qu’il ouvre pour moi les portes du ciel, qu’il déploie pour moi les deux battants de l ?horizon ; je m’envole vers le ciel comme un faucon divin, je contemple sa forme mystérieuse qui réside dans la Région Supérieure, et j’adore sa majesté...

J’ai vu les devenirs du dieu des deux horizons sur ses chemins secrets dans le ciel. lui-même m’a établi ; je fus élevé en dignité grâce aux couronnes qui sont sur sa tête, son Uræus unique étant fixé sur mon front... je fus pourvu de tout son rayonnement et nourri à satiété de la sagesse des dieux, tel l’Horus qui grandit dans la maison de son père Amon-, enfin je fus totalement doté des dignités divines... Il fixa mes diadèmes, et sa propre titulature fut mise en place pour moi. Il plaça d’abord le faucon sur le serekh, il me rendit vigoureux tel un taureau puissant, et il fit que j’apparaisse dans Thèbes - en ce mien nom de Horus - taureau puissant - qui apparaît dans Thèbes. Il fit que j’élève les Deux-Maîtresses et rendit ma royauté pérenne comme celle de dans le ciel - en ce mien nom de. Les Deux Maîtresses - dont la royauté est durable comme celle de dans le ciel. Il me façonna ensuite comme un faucon d’or, me donna sa puissance et sa vaillance, et me sacra au moyen de ses diadèmes - en ce mien nom de Horus d ?or, dont la force est puissante et les levers splendides. Il fit ensuite que j’apparaisse en roi de Haute et Basse Égypte et fixa mes devenirs comme ceux de - en ce mien nom de Roi de Haute et Basse Egypte, Seigneur du Double Pays, Que soit stable le devenir de . Je suis son fils, issu de lui, image façonnée à la ressemblance de celui qui préside à Heseret, il unit tous mes devenirs - en ce mien nom de Fils de , Thoutmosis, uni-quant-au-devenir , vivant pour l’éternité et l’infinie durée...

Il fit en sorte que tous les pays étrangers viennent, courbés, à cause de la puissance de Ma Majesté, la crainte que j’inspire étant dans le coeur des Neuf Arcs, toutes les terres égyptiennes étant sous mes sandales. Il plaça la victoire en mes mains, afin que j’agrandisse les frontières de l’Égypte... Mon père Amon fit cela à cause de la grandeur de mon amour pour lui ; et il fut joyeux à cause de moi plus qu’il ne l’avait été pour aucun autre roi ayant vécu dans le pays, depuis qu’il fut lié. Je suis son fils, le bien-aimé de Sa Majesté. »

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...