James Henry Breasted 1865-1935

Il fut l’une des plus grandes autorités en ce qui concerne l’Égypte antique. Professeur d’égyptologie à l’Université de Chicago, il a conduit des expédition archéologiques en Égypte, en Mésopotamie, en Palestine, et en Perse.

James Henry Breasted (né le 27 août 1865 à Rockford (Illinois), mort le 2 décembre 1935 à New York) est un archéologue américain.

Il est l’une des plus grandes autorités en ce qui concerne l’Égypte antique. Il étudie à l’université de Berlin, et prépare une thèse de doctorat sous la direction d’Adolf Erman. Il soutient sa thèse parue à Berlin en 1894, et devient ainsi le premier américain titulaire d’un doctorat en égyptologie. Dans sa thèse il est le premier à souligner l’importance de l’étude de la révolution monothéiste d’Akhenaton pour la compréhension du monothéisme biblique. Thèse reprise plus tard par Freud dans Moïse et le monothéisme.

Il devient enseignant à l’Université de Chicago peu de temps après, et professeur d’égyptologie et d’histoire de l’Orient à l’université de Chicago, après un séjour de cinq ans en Égypte. Il a publié de nombreux ouvrages et articles. Il a conduit des expéditions archéologiques en Égypte, en Mésopotamie, en Palestine, et en Perse. Breasted est à l’origine de la fondation de l’Institut oriental de Chicago, et 1919, et en a assuré la présidence.

On attribue à Breasted la création du terme « croissant fertile » ; ce terme se trouve en effet dans son livre « Outlines of European History ».

Source : Wikipedia.org

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Brèves Toutes les brèves