Dynastie des Ptolémées

, par  Guillaume Blanchard

La dynastie des Ptolémées (ou dynastie ptolémaïque) ou Lagides (voir paragraphe suivant) est une dynastie pharaonique qui naquit à l’effondrement de l’empire d’Alexandre le Grand en 305 avant l’ère chrétienne et qui durera jusqu’à l’an 30 avant l’ère chrétienne, suite au suicide de la dernière représentante de la dynastie, Cléopâtre VII.

Cette période de l’histoire égyptienne est nommée « période lagide », du nom du père de Ptolémée Ier (fondateur de cette dynastie), Lagos, un des généraux d’Alexandre qui s’était approprié l’Égypte à la mort de celui-ci.

Cette dynastie marquera un renouveau dans la culture égyptienne avec d’un côté une ouverture vers la civilisation grecque et d’un autre côté, la restauration des rites égyptiens ancestraux. Les pharaons de cette dynastie sont à l’origine de nombreuses constructions :

- la ville d’Alexandrie (Ptolémée Ier) ;
- la ville de Ptolémaïs (Ptolémée Ier) ;
- le phare d’Alexandrie (Ptolémée II) ;
- la bibliothèque d’Alexandrie ;
- le temple d’Horus à Edfou ;
- le temple d’Isis à Philaé.

Liste des pharaons et pharaonnes de la dynastie des Ptolémées avec leurs dates de règne :

- Ptolémée Ier Sôter (Sauveur), de -305 à -285
- Ptolémée II Philadelphe (Époux de sa sœur), de -285 à -246
- Ptolémée III Évergète (Bienfaiteur), de -246 à -222
- Ptolémée IV Philopator ([Fils] aimant de son père), de -222 à -205
- Ptolémée V Épiphane, de -204 à -180
- Ptolémée VI Philométor ([Fils] aimant de sa mère), de -180 à -145

À partir de Ptolémée VI la nomenclature des divers souverains varie selon que l’on comptabilise ou non Ptolémée VII et Ptolémée Apion ; de plus, autrefois, on donnait souvent le numéro VIII à Ptolémée VII, fils de Ptolémée VI, et le numéro VII à Ptolémée VIII, oncle et assassin du précédent.

- Ptolémée VII Néos Philopator ([Fils] aimant de son père) ou Eupator (Né d’un père illustre), de -145 à -144
- Ptolémée VIII Évergète II (Bienfaiteur), de -144 à -116
- Ptolémée IX Sôter II (Sauveur), de -116 à -107, puis de -88 à -81
- Ptolémée X Alexandre, de -107 à -88
- Ptolémée XI Alexandre II, en -80
- Ptolémée XII Néos Dionysos (Nouveau Dyonisos) ou Aulète (Le joueur de flûte), de -80 à -58, puis de -55 à -51
- Bérénice IV, de -58 à -55
- Cléopâtre VII, de -51 à -30
- Ptolémée XIII Dionysos, de -51 à -47
- Ptolémée XIV Philopator II([Fils] aimant de son père), de -47 à -44
- Ptolémée XV Césarion, de -44 à -30

Après la fin de la dynastie, il faut encore citer Ptolémée de Maurétanie (assassiné en 40 à Lyon par son parent Caligula), petit-fils de Cléopâtre VII, fils de Cléopâtre Séléné et de Juba II de Maurétanie.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2018 :

octobre 2018 | décembre 2018

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Publications Derniers articles publiés

Brèves Toutes les brèves

  • un site archéologique datant de 5 000 ans avant J.-C. découvert

    À quelques mètres sous terre, un site néolithique a pu faire l’objet de fouilles. Ce dernier remonterait à 5 000 ans av. J.-C., il serait l’un des plus vieux villages au monde ; sur place, des réservoirs contenant des restes animaux et végétaux ainsi que des objets artisanaux attestent d’une culture déjà avancée, comme le rapportait le ministère égyptien des Antiquités.
    Ces fouilles laissent penser (...)

  • Un nouveau sphinx découvert à Louxor

    C’est lors d’un chantier pour une route reliant Louxor à Karnak que des ouvriers ont découvert un sphinx vieux de 4 000 ans qui se trouvait là, enfouit sous des dizaines de mètres de sables depuis plusieurs milliers d’années. Le chantier a dû être suspendu, laissant place aux archéologues qui ont libéré la bête. Très peu de visuels sont actuellement disponibles. En effet, le ministère des antiquités (...)

  • Découverte d’un sarcophage noir

    Des archéologues égyptiens viennent de mettre au jour un sarcophage enfoui sous terre depuis plus de 2.000 ans. Découvert par hasard, le cercueil antique étonne par ses dimensions hors du commun, mais aussi par son exceptionnel état de conservation, qui promet des révélations inédites.
    Un mètre quatre-vingt-cinq de haut, deux mètres soixante-cinq de long et un mètre soixante-cinq de large… Telles sont (...)

  • une chambre funéraire découverte sur le site de Gizeh

    Les archéologues ont fait une découverte près de Gizeh, en Égypte : un puits funéraire d’une trentaine de mètres de profondeur, vieux de 2 500 ans.
    Le puits abritait un atelier de momification. Les chercheurs y ont en effet découvert plus d’une trentaine de momies parfaitement conservées, issues de différentes classes sociales de l’Égypte (...)

  • Une statue d’Osiris découverte à Saqqarah

    Lors de travaux de restauration, des archéologues ont découvert une statue du dieu égyptien Osiris coulée en bronze, rapporte le site d’information Luxor Times.
    Une statue du dieu du panthéon égyptien Osiris a été découverte dans la pyramide à degrés de Djéser, située à Saqqarah, annonce le portail d’information Luxor Times.
    Selon Mostafa Waziry, secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités (...)