La Balance des 2 Terres

Accueil > La vie quotidienne > Les Égyptiennes utilisaient déjà des « tests de grossesse »

Les Égyptiennes utilisaient déjà des « tests de grossesse »

jeudi 27 août 2020

En Égypte antique, les femmes avaient une méthode bien originale pour savoir si elles étaient tombées enceintes…

Il y a plus de 3000 ans, les femmes égyptiennes urinaient sur des graines d’orge ou de blé pour savoir si elles étaient enceintes. En effet, si les graines germaient, cela signifiait que la femme était enceinte. Cette méthode fait partie des premiers tests de grossesse connus. On peut ainsi penser à de la pseudo-science mais des études modernes ont prouvé le bienfondé de cette méthode qui identifie correctement 70 % des grossesses.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?