Mansourah

Mansourah ou Al Mansoura est une ville du nord-est de l’Égypte dans l’est du delta du Nil, à 120 km du Caire, chef-lieu du gouvernorat de Dakahleya, sur le bras oriental (Damiette) du Nil. Sa population était estimée à 480 000 habitants en 2010.

Mansourah est un centre commercial et industriel (industries textiles et alimentaires). La ville abrite l’université de Mansourah (1972) et l’institut polytechnique de Mansourah (1957). C’est une des plus grandes villes d’Égypte apres Le Caire, Alexandrie et Port-Saïd mais elle reçoit très peu de touristes.

Histoire

Fondée en 1219 par un neveu de Saladin, Al-Malik al-Kâmil Nâsîr ad-Dîn, qui avait succédé à son père Al-Adel comme sultan d’Égypte l’année précédente, Mansourah (qui signifie « la Victorieuse ») fut le théâtre d’une célèbre bataille lors de la septième croisade en 1250, au cours de laquelle les Francs vainquirent difficilement les musulmans qui, un peu plus tard, firent prisonnier Saint Louis. Le Dar Ibn Lockman, la maison où Saint Louis a été emprisonné, est maintenant transformée en musée.

Un autre site intéressant est le palais de Shinnawi. Il a été construit par un architecte italien en 1928 et était considéré par certains comme le plus beau dans son style en dehors de l’Italie.

Sport

La ville possède un club de football, l’Al Mansourah Sporting Club.

Personnalités

Naissance à Mansourah

- Adel Imame
- Amr Zaki, footballeur, né en 1983.
- Labib Habachi, égyptologue, né en 1906, décédé en février 1984.

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2018 :

Rien pour ce mois

mai 2018 | juillet 2018

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Publications Derniers articles publiés

Brèves Toutes les brèves

  • Images exclusives : L’Avenue des Sphinxs allumé pour la première fois

    Le Ministère des Antiquités a commencé les tests pour le projet d’éclairage de l’Avenue des Sphinx la nuit dernière.
    Le journal Louxor Times était là pour couvrir l’événement et voici les premières photos exclusives de l’avenue historique illuminé pour la première fois.
    L’avenue des Sphinx est la plus longue voie sacrée de l’ancien monde et à ce jour il ya 3 secteurs du projet fini. Le premier secteur, (...)

  • Le Monde se penche sur les pillages en Egypte

    Deux articles sur les pillages des sites archéologiques et des musées égyptien après la révolution :
    L’étrange razzia nocturne du Musée du Caire
    Le mystère du Musée du Caire supplantera-t-il celui de la grande pyramide ? Un an après le début de la révolution égyptienne, la lumière n’a pas été faite sur le pillage de ce temple de l’égyptologie qui a eu lieu dans la nuit du 28 janvier 2011 et au cours duquel (...)

  • Un couple de Britanniques interpellés

    D’après l’AFP et le Figaro :
    Un couple de Britanniques a été empêché de quitter l’Egypte après une tentative de faire sortir du pays 19 pièces d’antiquités, a annoncé un responsable des antiquités égyptiennes. L’homme et sa femme ont été interpellés à l’aéroport de Louxor (sud) alors qu’ils étaient en détention de reliques, en particulier des statuettes et des pots de différentes époques, a expliqué Hassan Rasmi, (...)

  • Zahi Hawass, le secret du Sphinx et la malédiction du pharaon Moubarak

    Révolution de palais. Illustre survivant du régime Moubarak, l’archéologue Zahi Hawass s’est vu finalement contraint dimanche de devoir rendre les clés de l’Egypte antique. Retour sur un coup d’Etat feutré, à la fois politique et scientifique.
    Les révolutionnaires égyptiens ont remporté une nouvelle victoire en obtenant le limogeage de Zahi Hawass, secrétaire d’Etat aux Antiquités. C’est la chute d’un (...)

  • Changements climatiques : l’Egypte revisitée par la géoarchéologie

    Les temples de Karnak, sur une rive du Nil, étaient peut-être autrefois entourés d’eau. Des corps d’insectes attestent d’antiques vergers dans des déserts de Moyenne-Egypte. Les anciens Egyptiens ont dû faire face à des phénomènes rappelant le changement climatique actuel.
    L’archéologie en Egypte, dominée depuis deux siècles par une tradition classique, cherche désormais dans l’interaction entre l’homme (...)