Labib Habachi

Labib Habachi est un égyptologue égyptien, né à Mansourah dans le delta du Nil en 1906, décédé en février 1984.

Biographie

Diplômé de l’Université du Caire avec un baccalauréat en égyptologie en 1928, il rejoint le Département des antiquités égyptiennes deux ans plus tard.

Le docteur Labib Habachi passa trente ans de sa vie au Département des antiquités du gouvernement égyptien, terminant sa carrière comme inspecteur en chef. Il participa à de très nombreux chantiers de fouilles durant cette période, en Égypte et au Soudan. Il demeure célèbre pour ses travaux sur le sanctuaire de Heqaib à Éléphantine, en 1946.

Finalement, il accepta le poste que lui offrait l’Institut oriental de l’Université de Chicago, en tant qu’archéologue consultant dans le cadre de recherches en Nubie.

L’Université américaine du Caire possède une collection, acquise en 1982, contenant plus de 5 000 publications d’Habachi (livres, revues et tirés à part d’articles), particulièrement riche en égyptologie et études coptes.

Publications

- The Obelisks of Egypt, Charles Scribner’s Sons, 1977 (ISBN 046012045X). Réimpression : The Obelisks of Egypt, skyscrapers of the past, American University in Cairo Press, 1985 (ISBN 9774240227)

Références

- Jill Kamil, Labib Habachi : The Life and Legacy of an Egyptologist. American University in Cairo Press, 2007 (ISBN 978-977-416-061-5)
- M. Trad, « Bibliography of Labib Habachi », dans Annales du Service des Antiquités de l’Égypte, vol. 70, 1984, p. 437-446
- Bibliographie du célèbre égyptologue égyptien, livrant 180 titres, principalement en anglais, suivi de l’arabe, du français et de l’italien.

Navigation

AgendaTous les événements

février 2017 :

Rien pour ce mois

janvier 2017 | mars 2017

Météo

Thebes, WAD, Egypt

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    JPEG - 15.6 ko
    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Publications Derniers articles publiés

Brèves Toutes les brèves

  • Une cité et une nécropole vieilles de 7 000 ans découvertes en Egypte

    Des huttes, de la poterie, des outils en pierre et quinze grandes tombes ont été trouvées en Haute-Egypte, non loin du temple du pharaon Séthi 1er à Abydos.
    Des archéologues ont découvert une cité et un cimetière antiques en Egypte datant de 5 300 avant Jésus-Christ, a annoncé mercredi 23 novembre le ministère des antiquités.
    La cité et la nécropole – abritant vraisemblablement des hauts fonctionnaires (...)

  • Découverte de douze cimetières archéologiques en Egypte

    Une mission scientifique suédoise a découvert 12 cimetières archéologiques sculptés dans la roche et revenant à l’ère des deux rois Thoutmosis III et Amenhotep II dans l’Etat moderne de l’histoire de l’Egypte antique, a-t-on appris de source sûre jeudi au Caire.

  • Une chambre secrète dans la tombe de Toutankhamon ?

    De nouvelles analyses au radar menées dans la tombe du pharaon Toutankhamon à Louxor, dans le sud de l’Egypte, confortent la thèse d’une chambre secrète.
    « Il y a 90 % de chances » qu’il y ait « une autre chambre, une autre tombe derrière la chambre funéraire de Toutankhamon », a affirmé, samedi 28 novembre, le ministre égyptien des Antiquités, Mamdouh al-Damati, lors d’une conférence de presse à Louxor. (...)

  • Un temple pharaonique sous la maison

    Des particuliers qui menaient des fouilles non-autorisées sous une maison au sud du Caire ont découvert un temple pharaonique vieux de 3.400 ans englouti sous une nappe phréatique, a annoncé mercredi le ministre des Antiquités Mamdouh al-Damati.
    "La police des antiquités avait reçu des informations selon lesquelles sept individus menaient des travaux d’excavation" sous la maison de l’un d’entre eux, (...)