Musée de La Castre

Le musée de la Castre se situe place de la Castre, au sommet de la colline du Suquet, à Cannes, dans les vestiges du château médiéval des moines de Lérins. Ce « musée de France » présente des collections appartenant à la ville de Cannes : arts primitifs (ou premiers) d’Himalaya-Tibet, Arctique, Amérique pré-colombienne, Océanie, antiquités méditerranéennes, instruments de musique du monde d’Asie, Afrique, Océanie, Amérique, peinture de paysage du XIXe siècle avec les petits maîtres de Provence.

Voyage historique

Les antiquités méditerranéennes prennent place dans la pièce inférieure de la « tour de l’Abbé », construction du XVIe siècle qui fut arasée en partie, mais dont on peut deviner encore le profil dans le jardin du musée. Cette tour ponctuait l’angle d’un des bâtiments d’habitation du château de Cannes. La salle présente une riche collection d’objets antiques de Méditerranée : depuis les tablettes d’argile sumériennes écrites en cunéiforme jusqu’aux sarcophages chrétiens de plomb du IVe siècle. Ainsi se déploient dans les vitrines, ajustées comme des armoires de collectionneurs et à la manière d’un cabinet d’antiques, près de 5 000 ans d’art.

Les objets proviennent en partie de la collection du baron Lycklama, qu’il acheta au cours de ses voyages au Proche-Orient : la Perse et sa capitale Téhéran, les ruines sur le Tigre de l’actuel Irak ; la Turquie et Constantinople, la Syrie avec Damas et Palmyre, la Palestine avec Jérusalem et Bethléem ; l’île de Chypre. Il parle dans ses mémoires « d’une abondante moisson d’objets antiques les plus variés ».

Certains objets les plus précieux proviennent de la donation de Jacqueline Damien. Fille de René Damien, riche industriel, elle offrit à l’État français en 1992, la collection de son père avec l’obligation de la déposer au musée de la Castre. Des dépôts importants du musée du Louvre valorisent les collections antiques du musée de la Castre. Parmi les œuvres les plus remarquables, cinq sarcophages (trois paléochrétiens, un égyptien et un étrusque) forment un ensemble évoquant les pratiques funéraires de l’Antiquité. Au cœur de la collection, on remarque particulièrement les têtes sculptées chypriotes, la table d’offrandes égyptienne, les sarcophages paléochrétiens en plomb et le masque funéraire en or de Sidon (Liban)

Source : Wikipedia.org

Navigation

AgendaTous les événements

mai 2018 :

Rien pour ce mois

avril 2018 | juin 2018

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Publications Derniers articles publiés

Brèves Toutes les brèves

  • Les momies de Moulins de retour au musée Anne de Beaujeu

    Elles ont passé plus de 15 ans dans les caves du musée Anne de Beaujeu, à Moulins. Ce lundi, les momies ont fait leur retour. Deux momies égyptiennes restaurées à Paris durant près d’un an. Et qui ont regagné leur nouveau domicile au musée. Des vitrines climatisées où elles resteront à demeure. Photo : France3 (...)