La Tombe KV64

KV 64 est le nom donné au dernier hypogée (tombeau souterrain) découvert dans la vallée des rois.

Découverte de 2012

Une équipe d’archéologues suisses de l’université de Bâle, dirigée par Susanne Bickel et Elena Grothe, annonce le 15 janvier 2012 avoir découvert la tombe d’une chanteuse d’Amon-Rê nommée Nehmes Bastet, dans la vallée des rois. La chanteuse officiait au grand temple d’Amon de Karnak1.

La mission a fait cette découverte par hasard lors de travaux de nettoyage des bas-côtés du chemin menant à la tombe de Thoutmôsis III.

Le nettoyage systématique du sol avait permis en 2011 d’annoncer le dégagement d’une cavité inconnue, numérotée « provisoirement » KV40b.

Il s’agit de la tombe d’une chanteuse d’Amon du temple de Karnak ayant vécu durant la XXIIe dynastie. La tombe en elle-même est petite avec un puits menant à un petit corridor débouchant dans une unique pièce d’environ 2,5 m sur 3.

Le cercueil serait intact ainsi que des objets dont une stèle peinte en bois, représentant la défunte en adoration devant le dieu Rê.

À l’époque de Nehmès Bastet la vallée des rois n’est plus utilisée pour enterrer la famille royale et la plupart des caveaux qu’elle abritait ont été pillés depuis longtemps. La tombe utilisée par la chanteuse d’Amon n’a d’aileurs pas échappé à ce pillage en règle.

Le sarcophage a été déposé sur un amoncellement de débris provenant de l’effritement de la roche dans laquelle l’hypogée a été excavé, et pour partie par les maigres restes du viatique funéraire du premier occupant du caveau. Les fouilles à venir permettront probablement de mieux comprendre la chronologie des faits.

Cette découverte est importante car elle montre que la vallée des rois était aussi utilisée pour enterrer des personnes ordinaires et des prêtres. Cependant, ce n’est pas la première fois que l’on découvre des femmes d’ascendance non royale de la XXIIe dynastie dans la vallée des rois (fouilles Loret et Carter).

Source : Wikipedia.org

Navigation

AgendaTous les événements

août 2018 :

Rien pour ce mois

juillet 2018 | septembre 2018

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Publications Derniers articles publiés

Brèves Toutes les brèves

  • Des drones pour percer les secrets des pyramides d’Egypte

    Sonder les mystères des pyramides d’Egypte en les « scannant ». La décision a été annoncée, dimanche 25 octobre, au Caire par Mamdouh el Damatti, ministre égyptien des antiquités, pour comprendre « comment les pyramides ont été construites et ce qu’elles que cachent ». « Y a-t-il une rampe circulaire intérieure pour faciliter l’acheminement des blocs de pierre ? Existe-t-il des chambres restées secrètes ? », (...)

  • Découverte de la tombe de Khonsouemheb

    L’équipe japonaise de l’université de Waseda ont découvert une nouvelle
    tombe pendant le nettoyage du parvis de la tombe TT47 appartenant à
    un haut responsable sous le règne d’Amenhotep III : Ouserhat.
    La tombe se situe à la nécropole El-Khokha, rive ouest de Louxor. Elle est de
    forme classique en T comportant deux salles et une chambre funéraire. La tombe
    est également reliée à une autre tombe (...)

  • La pyramide de Djoser menacée de destruction

    Le complexe funéraire de Djoser, considéré comme la plus ancienne pyramide d’Egypte, est menacé de destruction en raison de l’arrêt des travaux de restauration, rapporte lundi le quotidien égyptien Al-Ahram.
    D’après le journal, les travaux de restauration ont été arrêtés à un moment crucial après l’arrêt du financement du projet. Auparavant, les médias égyptiens avaient indiqué que de petits effondrements (...)

  • Quand on reparle de la construction des pyramides en Egypte

    De nouvelles sépultures découvertes à Gizeh étayent la thèse voulant que les grandes pyramides d’Egypte aient été construites par des travailleurs libres et non par des esclaves, déclare le chef des services archéologiques du pays.
    Films et médias ont longtemps représenté la construction des grandes pyramides par des cohortes d’esclaves peinant dans le désert et mourant sans jamais voir leurs efforts (...)

  • Les touristes pourraient bientôt visiter les répliques des tombes des pharaons

    Le chef des antiquités égyptiennes Zahi Hawass a pour projet de créer des répliques des trois tombes les plus visitées de la Vallée des Rois et des Reines. Les tombes de Séthi Ier, de Toutankhamon et de Néfertari pourraient faire l’objet de reconstitution, afin de préserver les originales.
    Zahi Hawass, chef des antiquités égyptiennes, envisage de construire des répliques des plus célèbres tombes de (...)