Georges Goyon

, par  Jean-Luc

Georges Goyon est un égyptologue français, maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique, archéologue privé du roi Farouk.

Fouilles de Tanis

Élève et disciple de Pierre Montet, Georges Goyon a dirigé, au début de sa carrière, la construction du gigantesque monument de granite érigé par la Compagnie du Canal de Suez à Ismaïlia.

Pendant vingt ans, il a mené les travaux des fouilles de Tanis.

Travaux sur la pyramide de Khéops

Mettant à profit sa mission de relever les noms de voyageurs gravés sur les pierres de la pyramide de Khéops, Georges Goyon en inspecta toutes les pierres et effectua un relevé de la hauteur des assises de bas en haut à l’angle nord-est, reprenant ainsi les deux mesures antérieures séparées de Coutelle et Jomard, effectuées un siècle et demi plus tôt, lors de l’expédition d’Égypte. Toutes ces mesures se rejoignent, à quelques centimètres près [1]

Publications

- Le Secret des bâtisseurs des grandes pyramides - Khéops, Pygmalion, nouvelle édition 1997 (ISBN 2857043155) ;
- La Découverte des trésors de Tanis, Éditions Perséa, 1987

Georges Goyon, Les rangs d’assises de la Grande pyramide

[1Georges Goyon, Les rangs d’assises de la Grande pyramide

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2018 :

novembre 2018 | janvier 2019

Annonces

  • Le masque d’Anubis enfin disponible.

    Le masque d’Anubis est maintenant disponible en version ebook au format Kindle chez Amazon

    La Couverture

    La version papier est disponible sur Lulu.com

    Le pitch :

    Thèbes au Nouvel Empire, des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans l’ancienne capitale de l’Égypte.
    L’enquête est confié à un jeune Medjaï de la police de Pharaon, qui aidé par une praticienne d’origine libyenne va bien vite mettre la main sur un suspect. Mais les apparences sont parfois trompeuse...

Publications Derniers articles publiés

Brèves Toutes les brèves

  • Découverte de huit nouvelles momies dans le sud du Caire

    Huit sarcophages en calcaire contenant des momies ont été découverts le 28 novembre, dans la nécropole de Dahchour, dans le sud-ouest du Caire.
    Ces sarcophages, remontent à la “basse époque” se situant entre (700 et 300 ans avant Jésus-Christ), indique le ministre égyptien des Antiquités Mustapha Waziri, ajoutant que ces momies seront prochainement exposées aux musées de Hourghada et Charm el-Cheikh, (...)

  • un site archéologique datant de 5 000 ans avant J.-C. découvert

    À quelques mètres sous terre, un site néolithique a pu faire l’objet de fouilles. Ce dernier remonterait à 5 000 ans av. J.-C., il serait l’un des plus vieux villages au monde ; sur place, des réservoirs contenant des restes animaux et végétaux ainsi que des objets artisanaux attestent d’une culture déjà avancée, comme le rapportait le ministère égyptien des Antiquités.
    Ces fouilles laissent penser (...)

  • Un nouveau sphinx découvert à Louxor

    C’est lors d’un chantier pour une route reliant Louxor à Karnak que des ouvriers ont découvert un sphinx vieux de 4 000 ans qui se trouvait là, enfouit sous des dizaines de mètres de sables depuis plusieurs milliers d’années. Le chantier a dû être suspendu, laissant place aux archéologues qui ont libéré la bête. Très peu de visuels sont actuellement disponibles. En effet, le ministère des antiquités (...)

  • Découverte d’un sarcophage noir

    Des archéologues égyptiens viennent de mettre au jour un sarcophage enfoui sous terre depuis plus de 2.000 ans. Découvert par hasard, le cercueil antique étonne par ses dimensions hors du commun, mais aussi par son exceptionnel état de conservation, qui promet des révélations inédites.
    Un mètre quatre-vingt-cinq de haut, deux mètres soixante-cinq de long et un mètre soixante-cinq de large… Telles sont (...)

  • une chambre funéraire découverte sur le site de Gizeh

    Les archéologues ont fait une découverte près de Gizeh, en Égypte : un puits funéraire d’une trentaine de mètres de profondeur, vieux de 2 500 ans.
    Le puits abritait un atelier de momification. Les chercheurs y ont en effet découvert plus d’une trentaine de momies parfaitement conservées, issues de différentes classes sociales de l’Égypte (...)